Sommaire :
NEUF-BRISACH - Une ville exceptionnelle construite ex nihilo
Les 3 systèmes de Vauban
Visites guidées de la ville et de la fortification

NEUF-BRISACH - Une ville exceptionnelle construite ex nihilo


fortifications2

Neuf-Brisach, ville créée ex nihilo en 1697 dans la plaine d’Alsace, après la perte de Vieux-Brisach au-delà du Rhin, est la seule et magnifique illustration du troisième système de Vauban.

C’est Louis XIV lui-même qui, parmi les trois projets soumis par Vauban, choisit le plan octogonal qui est parvenu jusqu’à nous et qui lui coûta 4 millions de livres. Un canal est spécialement creusé jusqu’aux Vosges pour acheminer le grès rose nécessaire à la construction.

Les terrassements sont réalisés par quatre régiments d’infanterie, en même temps que la maçonnerie et la charpente ; le décor des quatre portes fait l’objet d’un concours de l’Académie d’architecture, remporté par Mansard.

Sur le plan urbanistique, des principes simples régissent l’organisation interne : offrir des circulations pratiques pour que lieux du commandement, du combat et de l’activité civile s’intègrent harmonieusement sans se gêner.

Quarante-huit îlots de maisons s’organisent autour de la place d’arme centrale, distincte de la place du marché. Les casernes encadrent le lotissement.

La ville, souvent bombardée au cours des deux derniers siècles, est aujourd’hui restaurée.

Les 3 systèmes de Vauban


Vauban met à profit les théories de son prédécesseur Blaise de Pagan, adaptant ses inventions à chaque site. Ces perfectionnements sont désignés sous le nom des "trois systèmes de Vauban".

Ses principes de la guerre de siège – occuper rationnellement le terrain, employer judicieusement l’artillerie et épargner le plus de vies humaines – restent en usage durant deux siècles. Ses trois systèmes de fortification, qu’il élabore par touches successives en fonction des progrès qu’il apporte aux techniques d’attaque des places fortes, se distinguent par la multiplication des ouvrages extérieurs afin de renforcer la défense et de retarder la brèche dans le corps de place.

Le premier système consiste dans la reprise cohérente des théories de son prédécesseur, Blaise de Pagan, avec la mise en place d’un système de bastions se protégeant les une les autres, chaque face d’un ouvrage est protégé par les tirs du bastion voisin. [1]

Mais si l’un des bastions tombe, un trou s’ouvre alors dans la défense.   

Le deuxième système multiplie les enceintes de défense, met en place une enceinte extérieure, dite de combat et une enceinte intérieure, dite de sûreté. Le corps de la place et les remparts sont ainsi détachés des bastions, qui forment une sorte de ceinture défensive indépendante.

Cette enceinte extérieure est d’élévation supérieure à l’enceinte intérieure : ainsi, l’adversaire ne peut lancer l’artillerie que sur la première enceinte, qui cache la seconde. De plus, ce système intègre une nouvelle innovation : les tours bastionnés sur les remparts. Chaque élément du système défensif a sa mission de défense, en fonction de l’étagement des feux, tir rapproché ou action lointaine. Besançon constitue un des premiers exemples de ce système.

Le troisième système consiste en le simple perfectionnement du système précédent, visant à augmenter encore la résistance de la place. Neuf-Brisach est la seule mais magnifique illustration de ce système. C’est Louis XIV lui-même qui choisit, parmi les trois projets soumis par Vauban, le plan que nous connaissons aujourd’hui.

 
L’oeuvre de Vauban témoigne de son implication forte et évidente dans la conception et le suivi de ses projets. Le roi Louis XIV seul en décidait la réalisation. Malgré ses nombreux déplacements, Vauban exigeait d’être parfaitement informé de l’avancement des travaux et défendait avec conviction ses propositions face aux ingénieurs sur place ainsi qu’à ses supérieurs.

Qu’il s’agisse des forteresses à remanier ou à construire de toutes pièces, Vauban considérait que chaque projet nécessitait une adaptation constante au terrain. Modulant ses plans, cherchant à coller au réel, à ce dont on ne peut s’abstraire (situation géographique, reliefs de terrain, qualité des terres et matériaux...), il s’est toujours refusé de rédiger un traité des fortifications.

Outre la recherche d’efficacité, Vauban est aussi un architecte et urbaniste désireux de faire beau à la gloire du Roi, l’esthétique étant alors au service de la magnificence du pouvoir royal. Les parties d’ouvrages tournées vers l’ennemi sont somptueuses.

Visites guidées de la ville et de la fortification

Visite guidée historique tous les mardis à 15h00 en juillet et août.
L’un des guides vous fera découvrir l’extraordinaire système de défense créé par Vauban pour défendre le passage du Rhin.

Départ devant l’Office de Tourisme, 6 place d’Armes, durée : 2 heures avec visite de l’église, description des principales constructions remarquables de la ville et des destructions de 1870 et de 1945 , visite du Musée Vauban,  parcours d’un quart de tour de la fortification par le premier fossé avec visite d’une tour bastionnée, explication du système défensif de Neuf-Brisach et exposé de la vie et de l’œuvre de Vauban. Visite possible en allemand et en anglais.

Exposé-promenade divertissant « Vauban se raconte » tous les jeudis à 15 h 00 en juillet et août.
L’occasion de découvrir la place forte de Neuf-Brisach sous un angle différent où le personnage de Vauban, campé par un guide-comédien en costume, vous entraînera à la fois dans son histoire, dans celle de la forteresse et de sa construction, ainsi que dans son époque… Une vision du « Grand Siècle de Louis XIV » que vous révèlera « Monsieur Vauban », émaillée d’anecdotes accompagnées d’observations pertinentes et amusantes en rapport avec la vie actuelle. Version française. (une version en allemand est aussi jouée par un guide-comédien costumé allemand).

Les visites guidées de Neuf-Brisach peuvent se faire aussi sur réservation, notamment pour les groupes, tous les jours de l’année, en réservant auprès de :
l’Office de Tourisme du Pays de Brisach
6 place d’Armes - 68600 Neuf-Brisach
Tél : 03 89 72 56 66
www.tourisme-paysdebrisach.com
info@tourisme-paysdebrisach.com